LE CORPS DES ARAIGNEES



Le corps de l'araignée a deux parties :

Le céphalothorax qui réunit la tête et le thorax
On y trouve les yeux, les chélicères, les pédipalpes et les pattes. Les araignées ont souvent 8 yeux, mais certaines en ont moins.

Devant la bouche, il y deux mâchoires terminées par des crochets, ce sont les chélicères. Elles servent à mordre la proie et lui injecter le venin qui passe par un petit trou à l’extrémité des crochets.

Les pédipalpes sont deux pattes-mâchoires à côté des chélicères. Ils servent à sentir, goûter, toucher et manipuler. Chez le mâle, ils portent des bulbes qui servent à l’accouplement.

Les pattes portent à leur extrémité des griffes qui permettent à l’araignée de manipuler la soie et circuler sur les fils de la toile.


L'abdomen
La soie sort par les filières qui sont les petits trous à l'arrière de l'abdomen. C'est comme une goutte qui sort d'un tube de colle et se solidifie aussitôt. L'araignée peut choisir de fabriquer un fil plus ou moins fin, élastique ou solide suivant ce qu'elle veut faire.

Chez la femelle, on trouve les deux orifices génitaux réunis en une plaque (chez les mâles aussi, mais il n’y a pas de plaque).